Plan d’action Fédéral

Samedi 25 octobre 2008, par Nico // Informations Fédérales

Un plan d’action accès sur la féminisation à tous niveau et la communication.

LE DEVELOPPEMENT DE L’ACTIVITE

1) Le développement du secteur féminin

Depuis de nombreuses années on constate que le pourcentage de féminines au sein de notre fédération stagne au dessous de 20% alors que d’autres sports de raquette comme le tennis font état de plus de 30% de féminines parmi leurs effectifs. Cette faible participation de féminines se retrouve à différents niveaux tels que : joueuses, entraîneurs, clubs formateurs et constitue un handicap majeur pour assurer une place parmi les meilleurs nations mondiales. Il n’y a pas de raisons objectives de penser que le tennis de table ne puisse attirer et garder davantage de féminines qu’il ne le fait à l’heure actuelle. Afin d’augmenter le nombre de féminines dans l’effectif fédéral la direction technique nationale a créé le projet « développement du secteur féminin » placé sous la responsabilité d’un cadre national.

Au cours de cette Olympiade ce projet va se poursuivre afin d’atteindre les objectifs fixés : •Augmenter le nombre de cadres dans l’encadrement technique •Créer des postes pour l’encadrement féminin •Augmenter le nombre de cadres formés

Notre action visera a : a)Poursuivre l’accompagnement du premier groupe de féminines (13) en situation de formation et d’accompagnement b)Modéliser notre forme de tutorat avec les collègues pour le rendre plus performant c)Mettre en place un deuxième groupe

Un des enjeux de notre développement passe par la féminisation : •Des licenciés •Des dirigeants •De l’arbitrage •De l’encadrement technique

Cet objectif est bien évidement transversal c’est pourquoi la direction technique nationale continuera à participer de manière active aux différentes actions menées par les différentes commissions fédérales. Michel Gadal DTN

2) La communication

Ce domaine a fait l’objet d’un effort tout particulier pendant la dernière Olympiade, cet effort sera poursuivi afin de mettre à la disposition de l’ensemble des cadres le plus d’informations possibles. Outre les productions traditionnelles nous nous attacherons à améliorer le site Internet de la direction technique nationale (le coin du technicien) afin de communiquer le plus rapidement possible les informations du haut niveau. L’expérience des années précédentes montre que dans ce domaine le modèle le plus efficace reste le contact direct entre les responsables de projets et les cadres. Notre objectif pour cette olympiade est de favoriser ce contact, c’est pourquoi les colloques des cadres techniques seront décentralisés au niveau des zones afin de permettre la présence des conseillers techniques départementaux et des entraîneurs de club.

Répondre à cet article